dimanche 9 octobre 2011

7. L’Opération Soleil

1970 : Parallèlement à la destruction de la colline Parlementaire, s’ajoute à ce désastre appréhendé un désintéressement des résident-e-s, tant locataires que propriétaires, pour le patrimoine bâti du quartier.

Présenté par Marc Boutin, ex-coordonateur de l’Opération Soleil.

3657-1-07_operation_soleil.mp3 (3:20 minutes)

L’architecture baigne dans une grisaille générale. Les arrière-cours sont encombrées de bâtiments secondaires et de détritus. On cherche à augmenter le nombre de terrains vagues pour construire des stationnements hors-rue. La Ville de Québec restaure la Place Royale mais ses autres quartiers, trop « taudifiés », doivent disparaître.

Quelques architectes sonnent l’alarme. Via le programme fédéral Perspectives-Jeunesse, ils fondent les groupes Opération Calfeutrage, Opération Soleil et Opération Soleil de Minuit. Ils peinturent les maisons, nettoient les arrière-cours et procèdent à des restaurations intérieures. On organise des fêtes de rue avec le théâtre Euh! Une maquette de l’îlot situé entre les rues Richelieu, Saint-Augustin, Saint-Olivier et côte Sainte-Geneviève est présentée à la Ville. Suite à toutes ces actions de résistance, la Ville change d’attitude face au Faubourg.

Parc Richelieu

Agrandir le plan

Pour en savoir plus...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire