dimanche 9 octobre 2011

6. La bataille pour la laïcité scolaire

1977 : La grogne contre l’hégémonie religieuse se fait sentir. À l’école Saint-Jean-Baptiste, des parents souhaitent retirer l’enseignement du catéchisme et mettre de l’avant une éducation humaniste.

Présenté par Réjeanne Cyr-Reid, ex-représentante de l’Association québécoise pour l’application du droit à l’exemption de l’enseignement religieux (AQADER).

3657-1-06_bataille_pour_la_laicite_scolaire.mp3 (3:19 minutes)

Ils se mobilisent et consultent la Commission des droits de la personne qui souligne la légitimité du droit à la liberté de conscience. Leurs enfants sont exemptés de cours religieux. Le curé réagit en distribuant des bibles gratuitement. Les parents se divisent en deux camps adverses et des débats épiques font rage.


Les partisan-e-s de la laïcité se font élire au comité d’école. Ils militent pour retirer les fêtes religieuses, les crucifix, un manuel de lecture raciste et tout ce qui s’approche trop de l’église catholique. Lors d’une assemblée générale, les chrétiens remplissent la salle de sympathisants et parviennent à éjecter les laïcs du comité.

Trois ans plus tard, un événement vient réunir les parents contre la direction. Celle-ci, souhaitant économiser sur les frais de chauffage, veut supprimer plusieurs fenêtres et remplacer le soleil perdu par des lumières artificielles. Les parents sont furibonds. La direction recule. Après quelques congédiements, les débats sur le catéchisme reprennent leur cours, mais la découverte d’adversaires communs (la direction et la Commission scolaire) fait en sorte que la hargne n’y est plus.

À l’école Saint-Jean-Baptiste, 370 rue Saint-Jean

Agrandir le plan

Pour en savoir plus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire