dimanche 9 octobre 2011

13. La place D’Youville

La Place D'Youville en 1930

17e siècle : La place d’Youville est le lieu de naissance des premières maisons (via la porte Saint-Jean) et
le centre du faubourg Saint-Jean. Toutes les rues est et ouest du quartier y convergent.

Présenté par Marc Boutin, ex-coordonateur du Comité populaire.

3657-1-13_place_dyouville.mp3 (3:25 minutes)

C’est l’emplacement d’un marché public de 1877 à 1931. Le Faubourg devient par la suite la place du divertissement et des artistes. On y retrouve le Capitole, l’École des beaux-arts, trois postes de radio (CKCV, première radio de la ville, CBV, CHRC), des cinémas (le Cinéma de Paris, l’Auditorium, le Cambrai, l’Olympia, le Classique), des cabarets (la porte Saint-Jean et la Page Blanche), des discos, des
saunas et des bars gais.
La Place D'Youville en 1951

L’Hôtel Montcalm abrite bar, restaurant, taverne, bordel, café et salon de coiffure pour quidams et gens
célèbres. C’est la construction du boulevard Dufferin et de l’édifice de la Banque de Montréal en 1970 qui
mettent fin à toute cette effervescence. Le quartier est séparé de son coeur battant.

Face au Capitole

Agrandir le plan

Pour en savoir plus
L'historien Réjean Lemoine raconte l'incroyable personnage qu'était Madame Belley sur le site de la ville de Québec.

M. Lemoine a aussi réalisé une capsule historique dans l'émission Ça me dit de prendre le temps à Radio-Canada.

C'est un habitant de Limoilou, Jean Dansereau, qui possède l'impressionante collection de robes d’Henriette Belley.

Pour en apprendre plus sur la station de radio CKCV, voir ckcv1280quebec.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire