dimanche 9 octobre 2011

10. La synagogue Beth Israël Ohev Sholem

1943 : En plein coeur de la Deuxième Guerre mondiale, des juifs de Québec acquièrent un terrain dans l’objectif de construire une synagogue.

Présenté par Simon Jacobs, directeur du Morrin Center.

3657-1-10_synagogue_beth_israel_ohev_sholem.mp3 (5:00 minutes)

La bourgeoisie locale se révèle peuplée d’ardents antisémites : les paroisses de la Haute-Ville se constituent en « comité de vigilance » et font pression sur les autorités pour empêcher la construction du temple. Suivra une manifestation raciste, des pressions administratives et une tentative d’expropriation. Tout le Canada s’émeut de ce comportement de « style nazi ».

Décrié par la presse nord-américaine et défait en cour, le maire Lucien Borne doit revenir sur ses positions.

Par la suite, le bâtiment mis en chantier subit un incendie criminel en 1944, la veille de son inauguration. Des gens se trouvant à l’intérieur éteignent le feu déclenché par deux cocktails molotov.

Complété en 1951, cet édifice s’avère l’un des plus intéressants de l’architecture moderne à Québec.
Suite à des problèmes financiers et un membership périclitant, la synagogue se transforme en théâtre en
1985. Il demeure un symbole permanent de la lutte à l’antisémitisme menée à Québec durant la guerre.

Théâtre Périscope, 2 rue Crémazie Est

Agrandir le plan

Pour en savoir plus

2 commentaires:

  1. Attention! le lien Réjean Lemoine est rompu. Il faut se rendre à http://www.ville.quebec.qc.ca/patrimoine/epigraphes/epigraphes_fiche_pollack.aspx pour écouter la capsule.

    RépondreEffacer